Nathalie Coste, glamour Lady

Image

Brune, espiègle, chic, souriante en un mot, méditerranéenne, Nathalie Coste est une créatrice installée à Marseille où elle exerce ses talents depuis plusieurs années. Son travail s’inspire essentiellement du Vintage, un style qu’elle affectionne depuis l’âge de 14 ans où elle a commencé à chiner au marché d’Aix en Provence dont elle est originaire. Se décrivant elle-même ‘comme un ovni’ parmi la bonne société aixoise de son adolescence, Nathalie commence donc dès son plus jeune âge à inventer des tenues au départ vendu principalement aux copines et connaissances avant de se lancer sur le net où elle a désormais un site dédié à ses différentes créations.

Image

« J’ai fait mon premier costume de scène à l’âge de 18 ans mais avant m^me d’intégrer Esmod ou les Beaux-Arts, je réalisais déjà des tenues originales pour habiller mes amies qui sortaient danser dans les clubs. En ce moment, je fais des tenues pour une artiste burlesque, notamment une série de robes 50’s pour ses dates durant l’été, je me régale ».

Image

Créatrice en perpétuel renouvellement, on enferme pas Nathalie Costes dans un carcan, ni un corset quand bien même la lingerie est une forte source d’inspiration pour son travail : en témoigne une série de ravissantes petites culottes en soie taillé dans des foulards ou encore des ensembles caraco, nuisette ou soutien-gorge, digne de baby doll du XXIé siècle.

Image

Outre des collections saisonnières en un nombre limité d’exemplaires, robes féminines, tops glamour, combinaisons et autres silhouettes inspirée des tenues Vintage qu’elle affectionne, Nathalie s’attache beaucoup aux matériaux, allant jusqu’à utiliser des tissus anciens pour rendre ses silhouettes uniques autant que sophistiquées. Pour la lingerie, ce seront de petits boutons, des fermoirs, du tissu de gaine, de la dentelle vintage, bref toute une série de détails qui rendent ses pièce uniques autant que raffinées. Nathalie, qui se décrit comme un artisan possède une Singer toujours prête à l’emploi dans son vaste atelier marseillais où elle stocke également des pièces chinés ici et là au hasard des vides greniers. Le jour de notre venue, il lui reste quelques tailleurs Courrèges, des chemisiers, un tailleur Couture bleu marine sur mesure composé d’une robe chasuble et d’une superbe veste en tweed et cuir et une impressionnante collection de foulards signé Jean Patou, Céline ou Chanel.

Image

« Je continue à chiner parallèlement à mon travail de création et je vais bientôt mettre en ligne mes pièces dans un espace en ligne dédié spécialement au Vintage » déclare-t-elle, toujours en quête d’idées nouvelles. Nathalie participe à des salons Vintage, dessine des t-shirts mais organise également des ateliers jeune public autour du motif et du dessin.

http://www.nathaliecoste.com/
https://www.etsy.com/listing/104702566/corset-gaine-a-jaretelles-pierette-by
http://nedyoutonight.com/

Publicités

Nathalie Coste, glamour Lady

Image

Brune, espiègle, chic, souriante en un mot, méditerranéenne, Nathalie Coste est une créatrice installée à Marseille où elle exerce ses talents depuis plusieurs années. Son travail s’inspire essentiellement du Vintage, un style qu’elle affectionne depuis l’âge de 14 ans où elle a commencé à chiner au marché d’Aix en Provence dont elle est originaire. Se décrivant elle-même ‘comme un ovni’ parmi la bonne société aixoise de son adolescence, Nathalie commence donc dès son plus jeune âge à inventer des tenues au départ vendu principalement aux copines et connaissances avant de se lancer sur le net où elle a désormais un site dédié à ses différentes créations.

Image

« J’ai fait mon premier costume de scène à l’âge de 18 ans mais avant m^me d’intégrer Esmod ou les Beaux-Arts, je réalisais déjà des tenues originales pour habiller mes amies qui sortaient danser dans les clubs. En ce moment, je fais des tenues pour une artiste burlesque, notamment une série de robes 50’s pour ses dates durant l’été, je me régale ».

Image

Créatrice en perpétuel renouvellement, on enferme pas Nathalie Costes dans un carcan, ni un corset quand bien même la lingerie est une forte source d’inspiration pour son travail : en témoigne une série de ravissantes petites culottes en soie taillé dans des foulards ou encore des ensembles caraco, nuisette ou soutien-gorge, digne de baby doll du XXIé siècle.

Image

Outre des collections saisonnières en un nombre limité d’exemplaires, robes féminines, tops glamour, combinaisons et autres silhouettes inspirée des tenues Vintage qu’elle affectionne, Nathalie s’attache beaucoup aux matériaux, allant jusqu’à utiliser des tissus anciens pour rendre ses silhouettes uniques autant que sophistiquées. Pour la lingerie, ce seront de petits boutons, des fermoirs, du tissu de gaine, de la dentelle vintage, bref toute une série de détails qui rendent ses pièce uniques autant que raffinées. Nathalie, qui se décrit comme un artisan possède une Singer toujours prête à l’emploi dans son vaste atelier marseillais où elle stocke également des pièces chinés ici et là au hasard des vides greniers. Le jour de notre venue, il lui reste quelques tailleurs Courrèges, des chemisiers, un tailleur Couture bleu marine sur mesure composé d’une robe chasuble et d’une superbe veste en tweed et cuir et une impressionnante collection de foulards signé Jean Patou, Céline ou Chanel.

Image

« Je continue à chiner parallèlement à mon travail de création et je vais bientôt mettre en ligne mes pièces dans un espace en ligne dédié spécialement au Vintage » déclare-t-elle, toujours en quête d’idées nouvelles. Nathalie participe à des salons Vintage, dessine des t-shirts mais organise également des ateliers jeune public autour du motif et du dessin.

http://www.nathaliecoste.com/
https://www.etsy.com/listing/104702566/corset-gaine-a-jaretelles-pierette-by
http://nedyoutonight.com/


Come On Eileen, Vintage Bazar parisien

 

Vitrine shoes

Situé dans la rue des Taillandiers, pas très loin de la Bastille, cette enseigne discrète existe depuis longtemps, la vitrine attire l’attention par la profusion de sac et des chaussures griffées ou de seconde main. Un étrange mélange de vêtements et d’accessoires qui semble définir cette boutique cahotique, où on trouvera aussi bien un tailleur Chanel ou une robe Léonard à 600 euros que des converses par dizaines, des petits pulls Courrèges ou bien plus étonnants tout un tas de vêtements du prêt-à-porter actuel type Maje, Antik Batik et autre marque du même acabit. Il ne faut pas avoir peur de l’accumulation et des tarifs rédhibitoires sur certaines pièces si on va faire une visite dans cet antre de la fripe. En gros, l’étage supérieur accumule les griffes sur un rayon masculin et féminin et propose une sélection de vêtements essentiellement 70 et 80, au demi-étage, on trouve un nombre incalculable de converse et de chaussures en tout genre. Au sous-sol, un gros rayon avec des pièces de tous styles et de toutes les époques sans griffes particulières, là, il faut vraiment fouiner, l’état étant souvent assez moyen mais on peut y dénicher des choses en dépit d’un évident problème de display. Last but not least, un rayon enfant, ce qui n’est pas si courant dans la fripe avec une sélection plutôt intéressante. On peut faire des trouvailles chez Come On Eileen mais attention aux tarifs sur la griffe, l’état ne justifie pas forcément le prix des vêtements…

Summer shopwindow Come On Eileen

Come On Eileen

16 rue des Taillandiers-75011 Paris

Tel: 01 43 38 12 12

Summer Come On Eileen II